Guêpes et frelons

Écrit par barrabas. Dans Guides, News

Guêpes et frelons : les conseils.

Les guêpes et les frelons sont redoutés par de nombreuses personnes à cause de leur faculté à piquer. Néanmoins cela arrive très rarement, et la piqûre est souvent plus bénigne que ce que l’on pense (même si il vaut mieux éviter de les provoquer en les menaçant individuellement ou vis-à-vis du nid). Ce sont des espèces que l’on nomme vespidés, elles ont un abdomen jaune rayé ou tâché de noir, fusiforme à l’arrière et séparé du thorax par un rétrécissement marqué. La guêpe sociale (Vespula) mesure 15 mm vit dans des nids de quelques centaines à quelques milliers d’individus. Elle se nourrit de larves de mouches et d’autres insectes et joue de ce fait un rôle important dans l’écosystème. Les guêpes sont attirées par les fruits, le sucre et la viande. Les guêpes femelles peuvent piquer plusieurs fois. Le frelon (Vespa) mesure 35 mm, voisin de la guêpe,  peut piquer plusieurs fois également. Ces piqûres sont  très douloureuses et peuvent être dangereuses (en cas d’allergie seulement, ou si les victimes sont des personnes fragiles).   Il est peut-être dangereux d’acculer une guêpe individuellement car sous la menace et avec un espace restreint, celle-ci pourrait piquer pour se défendre. Le mieux à faire est encore de les laisser tranquille, ou si elles sont attirées par la nourriture et le sucre environnant, leur laisser un espace vital. Un autre cas de figure concernent les attaques défensives du nid. Les guêpes peuvent devenir totalement hystériques à cause d’une simple vibration qui dérangerait leur habitat. Il faut donc être vigilant quant à leur démographie et tenir au courant les personnes susceptibles de croiser ces insectes lors de simples passages. Plusieurs petits conseils naturels existent pour les éloigner, mais les résultats sont bien souvent aléatoires (clous de girofles, bougies parfumées, bâton d’encens, etc).  

Les solutions que nous proposons :

Notre site vous propose différents articles pour traiter les guêpes et les frelons, notamment des insecticides à pulvériser (comme le Vespakill). Ces méthodes sont à appliquer de manière ordonnée afin de traiter efficacement et à moyen terme l’invasion de ces nuisibles volants.   Nous avons également des combinaisons professionnelles pour gérer toute type d’infestation, avec bien entendu de la poudre et les poudreuses qui vont avec, tout ça afin de régler ces problèmes le plus efficacement possible, et comme le ferait un véritable apiculteur. Sachez qu’ils existent différents modèles et différentes marques pour tous ces produits avec une configuration adaptée à chacune de vos situations. N’hésitez-donc pas à nous contacter au 01.40.38.38.38 ou en réponse à cet article, nos experts conseillés se feront un plaisir de répondre à vos questions.    

Fourmis

Écrit par barrabas. Dans Guides, News

La fourmi : informations et conseils de base :

Les fourmis sont connues pour vivre en communauté. Il est donc rare de ne pas se plaindre d’une véritable invasion lorsque celles-ci se révèlent dans une maison, un jardin, un appartement ou dans des locaux quelconques. En plus d’être très coriaces, les fourmis ont développé un train de vie particulièrement robuste qui font d’elles des nuisibles très difficiles à dénombrer et à exterminer. On peut cependant éviter ou prévenir leur infestation avec quelques conseils pratiques naturels et chimiques.

Elles sont généralement omnivores, et sont très amatrices de produits sucrés. Les fourmis que l’on croise le plus souvent sont les fourmis noires. Extrêmement communes, on les trouve  dans les prairies, les jardins et parfois les maisons, sous les pavés ou les murs. Elles ont l’habitude de creuser des galeries et d’y placer leurs nids à l’intérieur du bois (donc des poutres ou des planchers) ou de la terre (ce qui la rend inutilisable d’un point de vue agricole). De plus elles cultivent des pucerons afin de prélever leurs excréments sucrés. Les fourmis charpentières sont également très répandues et peuvent envahir rapidement un espace boisé dans lequel elles privilégient leur habitat. Quant aux fourmis rouges, elles sont très détestées car elles peuvent piquer quand elles sentent que leur communauté est menacée. Bien qu’ennuyeux à cause des démangeaisons qu’ils procurent, les boutons qu’elles provoquent sont complètement bénins. Toutefois en cas d’allergie, il est conseillé de désinfecter rapidement, voire de consulter un médecin.

Il existe des moyens d’enrayer leurs infestations, à condition de s’y prendre directement à la source, c’est à dire au cœur du nid. Les recettes traditionnelles de grand-mère peuvent être efficaces parfois, mais pas forcément utiles à long terme (l’utilisation de la craie, de sel ou de citron périmé). Le meilleur moyen de terrasser durablement une invasion de fourmi est de procéder de manière chimique. Tel est le credo de notre site marchand.

Les solutions que nous proposons : 

Le gel est, en tant qu’insecticide, un des meilleurs moyens d’annihiler totalement une colonie de fourmis nuisibles. En déposant une goutte de gel Axa Fourmis tous les un à trois mètres dans le sillage des fourmis, la présence des importunes sera compromise fortement, et pour longtemps. Plusieurs aérosols existent également, qui ont en commun d’écarter toutes sortes d’insectes, tels que le Aedes ou le Digrain.

Des fumigènes existent aussi pour une solution à court terme, mais qui ont un effet choc non négligeable. Enfin sachez qu’il est également possible de pulvériser de l’insecticide (avec un pulvérisateur donc) qui vous permettront d’agir le plus professionnellement sur des colonies difficilement abordables, et que chaque problème possède une solution personnalisée.

Pour toutes ces raisons, n’hésitez pas à nous faire part de votre cas, et à vous manifester auprès de nous pour trouver la solution adaptée à votre problème de nuisibles. Toute notre équipe se fera un plaisir de vous répondre au 01.40.38.38.38.