News

Couleuvres aux couleurs de l’été

Couleuvres : informations pratiques.

Alors que l’air et la terre se réchauffent, les animaux à sang froid, eux se réveillent. La léthargie de l’hiver qui se tarit laisse place au recueillement des serpents sur les roches statiques chauffées par le soleil. C’est ainsi que les couleuvres se la coulent à la cool comme des héliotropes affamés, qui ne demandent qu’à faire cuire le sang congelé qui traversent leur corps. Alors les humains apeurés et suppliants se tournent vers le Viperyl comme des apôtres devant du pain sec, et déversent leurs répulsifs anti nuisibles pour apaiser la terreur injustifiée qu’évoque en eux l’image du pauvre serpent candide.

Les couleuvres peuvent parfois être confondues avec des vipères, voici certains éléments permettant de les différencier :

De manière générale, les couleuvres ont une tête beaucoup plus arrondie que les vipères, qui auront plutôt ce membre triangulaire et plus aplati. De plus les couleuvres sont légèrement plus petites que les vipères, et surtout, les yeux des premières sont arrondies, tandis que les pupilles de la seconde possèdent une fente verticale plus effrayante. Enfin les vipères ont un corps généralement plus trapu et possèdent davantage de petites écailles. On sait aussi que les vipères sont plus dangereuses, et pourtant plus peureuses.

Moustiques Tigres

Article précédent

Puces et punaises

Article suivant

Vous aimerez aussi

2

Comments
  1. Est ce possible quune couleuvre soit congelée vivante dans un congelateur pour ensuite etre décongelé qques semaines plus tard et quelle soit toujours vivante?

    1. heu… en général quand on congèle un animal ca le tue…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *