News

Le pigeon ramier est le plus grand ravageur des protéagineux en 2018

Avant de revenir sur la question du pigeon, précisons que les protéagineux sont en gros, les lentilles, les fèves et les haricots… Le pigeon descend des dinosaures, imaginez le avec des dents et des moignons devant, vous obtenez un T-rex ! Pigeonus rex donc, est devenu un ravageur de culture ! Le pigeon ramier est le premier coupable, c’est le joli et gros pigeon des campagnes, celui qu’on mange, on commence à le voir un peu plus en ville et à Paris. Suivent ensuite les corvidés, corbeaux et corneilles, qui sont plus ou moins les prédateurs des pigeons d’ailleurs, et enfin en 3ème position, le pigeon biset, lui c’est le moche pigeon parisien…

Difficile de se protéger des pigeons, car contrairement à ce que nous pensions, ils sont intelligents, apprennent et s’adaptent très vite. Ne parlons même pas des corbeaux et corneilles véritables premiers de la classe. Pour protéger les cultures, il faut donc réagir immédiatement, des la présence du premier oiseau, les répulsifs visuels ou olfactif risquent de ne rien faire de plus que de les distraire. Pour un champs, une zone de stockage voir un verger, il faut utiliser un birdgard pro, une petite boite qui émet des cris d’oiseaux prédateurs comme des rapaces ou des cris d’oiseaux en détresse. Positionner l’appareil plus haut que les oiseaux, qu’ils aient l’impression que les cris viennent du ciel. Ils penseront que des prédateurs les attrapent et les mangent, ils sont intelligents mais quand même… Ils fuiront terrorisés, en tout cas dans 9 fois sur 10. Il existe plusieurs versions de l’appareil Birdgard Pro : –          Birdgard pro 35 : contre les pigeons –          Birdgard pro 49 : contre les corvidés, corbeau, corneille –          Birdgard pro 71 : sorte de compilation, efficace dans les zones agricoles –          Birdgard pro 20 : contre les oiseaux marins Appelez nous pour plus de précisions 01 40 38 38 38

Loi Elan nuisibles : responsabilités du propriétaire sur les nuisibles

Article précédent

Punaise de lit au cinéma 2, le retour !

Article suivant

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *